Virginie Meyniel en visite dans le sud de Rome découvre les thermes de Caracalla : un édifice thermal de l’Empire Romain

Rome est une ville particulièrement riche en patrimoines historique et culturel. Votre voyage dans la ville vous offrira certainement l’un des plus riches séjours en découverte que vous pourrez vivre, surtout si vous êtes friands d’aventures et d’histoires comme Virginie Meyniel. Les thermes de Carcalle figurent parmi les lieux d’intérêts que vous ne devrez rater lors de votre visite à Rome. Une visite qui vous permettra de découvrir ce qui fut autrefois l’un des plus grands et les plus riches des établissements thermaux de l’Empire romain.

Les thermes de Carcalle : une immense ruine riche en histoire très estimée de Virginie Meyniel

Un des plus imposants et luxueux établissements thermaux sous l’empire romain, les thermes de Carcalla est aujourd’hui une immense ruine conservant autant l’aspect colossal que la fascinante histoire des lieux. Situés dans le sud de Rome, à proximité du Circus Maximus, au pied de la colline de l’Aventin, ils proposaient de nombreux services, dont les bains publics, mais aussi privés, les massages, des exercices de gymnastique, ainsi que la nage. Établi sur une aire de plus de 11 hectares, les thermes de Carcalle pouvaient recevoir jusque dans les 1600 baigneurs et comportaient 64 citernes d’une capacité de 80 000 litres chacune qui assuraient l’approvisionnement en eau des lieux. Sa construction a débuté depuis la fin du IIe siècle, sous l’empereur Septime Sévère, pour se prolonger jusqu’en l’an 217 sous l’époque de l’empereur Caracalla. Les Romains étaient de grands amateurs de bains et thermes en tout genre, d’où la présence de nombreux établissements thermaux à Rome, mais la plus grande fut dans le temps celles de Carcalle, un lieu exceptionnel qui a particulièrement séduit Virginie Meyniel par sa grandeur et son histoire que par la splendeur des lieux que vous pourrez encore découvrir à travers les énormes piliers en pierre, les arcades et les immenses mûrs, sans oublier les nombreuses statues qui ornaient les lieux. N’hésitez pas à contacter Mme Virginie Meyniel si vous avez l’impression de découvrir les thermes de Carcalle en cliquant ici.

Un édifice témoignant de la grandeur des arts de construction romaine

Un immense complexe de 11 hectares, les thermes de Carcalla bénéficient d’une construction qui était orientée pour une meilleure exposition au soleil fin de chauffées les eaux et de faire bénéficier les lieux de la lumière du soleil tout au long de la journée. Au milieu de ses murs extérieurs d’une hauteur de 337 mètres sur 328mètres, vous y retrouverez son corps central de 220 mètres sur 114 mètres, un endroit destiné pour la baignade. L’enceinte comprenait également une immense esplanade ou un péribole qui était orné de vastes jardins luxuriants comportant des fontaines et des bancs, un endroit qui était plus propice à la promenade. Les thermes de l’empire romain n’étant pas seulement réservés pour les bains, celles de Carcalla comportaient alors des salles de bibliothèques, ainsi que des tavernes et des restaurants entre autres. Vous aussi, vous pouvez visiter ces endroits comme la grande voyageuse Madame Virginie.

'